6 étapes pour mieux comprendre le RGPD

Le RGPD est l’acronyme de Règlement Général Européen sur la Protection des Données. Depuis le 25 mai dernier, chaque entreprise, quelle que soit sa taille, doit garantir une protection maximale de leurs données et est tenue de se conformer au RGPD. Les pénalités encourues peuvent aller jusqu’à 20 millions d’euros… Alors, pour guider votre entreprise à se conformer au RGPD, nous avons divisé le programme en six étapes.

Déterminer qui va mener la danse et cartographier les données

La première étape consiste à désigner un délégué à la protection des données ou DPO. D’ailleurs, cette action est obligatoire pour les organismes publics et les entreprises qui traitent des données sensibles ainsi que des données relatives à des condamnations ou infractions. Cette personne sera en charge de mettre en place le nouveau projet de RGPD. La solution idéale ? Faire appel à une société de cybersécurité compétente et expérimentée. Maîtrisant totalement le sujet, elle sera en mesure de vous proposer les meilleures solutions à adopter. Ensuite, il va falloir cartographier les données. Déterminez l’ensemble des traitements de données existants pour pouvoir mesurer l’impact de la mise en place du RGPD.

Lister les actions à mener et modifier la politique de sécurité existante

Pour se conformer aux nouvelles obligations, il est essentiel de lister les différentes actions à mener puis de les classer par ordre de priorité tout en tenant en compte des risques encourus. Ce n’est qu’après que vous pourrez analyser l’impact sur la protection des données. Cette étape est indispensable pour s’assurer que le traitement des données respecte les règles imposées par le RGPD.

En outre, avec les dispositions du RGPD, vous devez revoir votre système de stockage de données. N’hésitez pas à apporter des modifications en cas de besoin pour mettre en place un système en bonne et due forme.

Remarque : N’oubliez pas de sensibiliser votre équipe, et non pas uniquement le département informatique de tous les changements qui vont avoir lieu. Vous pourrez ainsi motiver facilement vos collaborateurs.

Remarque : Les normes RGPD implique que les organisations sont contraintes d’obtenir le consentement explicite des personnes concernées avant de pouvoir traiter leurs données à caractère personnel : clients, fournisseurs, etc.

Réorganiser le processus interne et se préparer à d’éventuels contrôles

Il est souvent nécessaire de réorganiser le processus interne pour optimiser la sécurité des données personnelles. Pour cela, il faudrait mettre en place des procédures internes capable de protéger les données à tout moment et surtout en cas de problème.

Pour terminer, mettez-vous en tête que le respect au règlement général de protection des données est obligatoire. Tout manquement est donc sanctionné. Alors, faites gaffes ! Votre entreprise peut faire l’objet d’une évaluation tôt ou tard, alors préparez-vous.

Remarque : Les dirigeants d’entreprise ont une responsabilité transparence.