Suspension de permis de conduire

Suspension de permis de conduire

Lorsque votre permis de conduire est suspendu, votre vie (professionnelle et personnelle) risque d’être bouleversée. Même si cette décision a été délivrée par un préfet ou par un juge, vous pouvez vous y opposer. Pour ce faire, vous aurez besoin des conseils d’un avocat spécialisé en droit routier. En plus de vous accompagner dans les démarches à suivre, il défendra vos intérêts.

Pour quelles raisons contacter un avocat ?

Avant toute chose, il est important de préciser que la suspension du permis de conduire est différente de l’annulation du permis de conduire. De nombreuses personnes ont tendance à les confondre. Lors d’une suspension, vous n’avez pas le droit d’être au volant d’une voiture pendant une durée déterminée. Ce genre de sanction est émis par le préfet ou par le juge. Dans le premier cas, il s’agira d’une suspension judiciaire. Dans le second cas, on parlera de suspension administrative. De son côté, l’annulation vous obligera à repasser les examens d’obtention du permis. Par ailleurs, il ne faut pas la confondre avec l’invalidation. Pour en savoir davantage à ce propos, n’hésitez pas à contacter un avocat permis de conduire.

L’avocat permis de conduire reste la personne la mieux placée pour vous orienter et vous aider à prendre les meilleurs choix. En tant que spécialiste de la loi, il vous sera aussi d’une aide cruciale pendant la négociation des amendes ou des sanctions que vous recevrez. Dans certains cas, ce juriste est en mesure de contester une décision de suspension de votre permis.

Qu’est-ce que cet expert peut faire pour vous, en cas de suspension du permis ?

Un avocat spécialisé permis de conduire vous sera utile pour annuler la suspension de ce document. Ainsi, vous ne serez pas contraint d’attendre le délai annoncé pour reprendre le volant. Si la sanction provient du préfet (suspension administrative), il faut passer par le ministère de l’Intérieur ou par le tribunal administratif. Par contre, dans le cas où la suspension est judiciaire (délivrée par un juge), le juriste dispose de 10 jours à partir de la date où vous avez été informée pour faire appel. Si vous avez assisté à l’audience, le compte à rebours débute dès la prononciation du jugement. Dans le cas contraire, elle commence le jour où vous recevrez la notification du jugement.

Que faut-il faire avant de prendre rendez-vous avec un pro du droit ?

Étant donné l’importance de la première rencontre avec l’avocat permis de conduire. Il est primordial de bien vous préparer. Avez-vous déjà songé à la manière dont vous allez exposer le problème ? Il est capital que votre présentation soit simple, claire, concise et précise. Ainsi, il sera plus facile de trouver toutes les solutions envisageables. Pensez également à lui expliquer la raison qui vous pousse à demander l’annulation de la suspension. Ensuite, rangez vos documents dans un ordre donné pour que vous puissiez vous retrouver facilement. Enfin, listez toutes les questions que vous n’arrivez pas à répondre. Notez-les dans un cahier sur du papier. Durant le rendez-vous avec l’avocat, n’hésitez pas à les poser.